Yoga Sutra de Patanjali - formation continue 2012-13 Formation Continue Construction de séance intensif Pranayama Yoga Sutra
Articles

La consultation individuelle en yoga
(Daniel Pineault - Yoga Mondô - Août 2007
)

Le yoga qui tire son origine des Vedas - recueil des philosophies Indiennes - a comme objectif de diminuer la souffrance et d'augmenter le discernement afin que l'être humain perçoive sa nature véritable. Les rishis ces sages de l'époque, réfléchissaient sur les questions existentielles et les manifestations de la nature et ils obtenaient par observation et par intuition les réponses à toutes leurs questions. La communication du yoga était verbale et la mémoire emmagasinait tout ce qu'il fallait savoir pour assurer sa survie et contribuer à l'amélioration de son état. Patanjali présente le yoga comme anushasanam, (YS 1.1) une expérience qui doit être vécue pour être assimilée. Celui qui a vécu l'expérience - Acharya - peut transmettre de façon plausible et crédible.

Ainsi les premiers enseignements du yoga se faisaient dans le cadre de la relation Maître - Élève, en relation individuelle. On conçoit l'image de l'élève qui parcourait des lieux dans la forêt pour rencontrer le maître duquel il recevait l'enseignement précieux.

Aujourd'hui en Occident la formule de groupe demeure certainement la plus populaire car elle permet la pratique dans un contexte amical et agréable. L'expérience transmise n'est pas seulement celle du professeur mais inclut aussi celle des élèves qui accompagnent.

La consultation individuelle crée un sentiment de relation profonde entre deux individus, l'un ayant besoin d'aide, l'autre voulant aider. Les Sutra mentionnent atha yogaanushasanam (YS I.1) Lorsque l'élève se manifeste, l'enseignant apparaît. Elle intéresse particulièrement ceux et celles qui n'ont pas la disponibilité pour suivre des cours de groupe réguliers sur semaine et satisfait l'individu qui veut régler une situation personnelle insoutenable. Elle intéresse les gens qui maîtrisent bien l'idée de discipline personnelle. Ils participent à leur rendez-vous individuel et repartent en mode autonome avec en main une pratique qui les suit pendant quelques semaines jusqu'à ce que le besoin de renouveau se fasse sentir. Le rôle du professeur est celui d'un conseiller, d'un accompagnateur. Rempli de compassion et de compréhension le professeur écoute et suggère des pistes d'amélioration. Ses outils sont basés sur les principes et la philosophie du yoga. Par dessus tout, le professeur doit avoir l'humilité de connaître ses propres limites d'expertise. Appliqué avec lucidité d'esprit de la part de l'élève et de son enseignant, le yoga peut aider à venir à bout de bien des problèmes.

En présence du professeur l'élève doit se sentir à l'aise. La relation doit être basée sur la confiance pour que la vraie nature de l'élève s'exprime librement. L'enseignant doit avoir une attitude crédible, maîtriser sa matière. La communication doit être nature satya - la vérité qui fait du bien à entendre et qui aide la personne à évoluer. L'élève de sa part doit posséder l'humilité pour accepter son rôle d'élève. On ne peut qu'enseigner qu'à celui qui souhaite recevoir. Si il y a un receveur, le professeur peut donner.

Une première rencontre est l'occasion de connaître un visage et passer à une observation précise de la personne et de sa façon d'agir. Il y a l'observation visuelle, le comportement, la façon de communiquer et le ressenti subtil que le professeur perçoit. Le temps n'est pas au jugement mais plutôt au recueil d'informations. Cet échange dure environ 60 minutes et permet d'abord l'écoute de la situation telle que relatée par l'élève. Rarement dans une première rencontre, saisissons-nous vraiment l'ampleur et la cause du problème. Étant donné le temps limité d'une consultation, nous devons cerner une piste de départ d'intérêt pour que l'élève soit motivé à sa pratique. L'efficacité de la pratique dépends de la rigueur et la conviction avec laquelle l'élève s'y adonne.

En voulant trouver une direction, l'observation amène parfois l'enseignant à identifier des pistes prioritaires qui ne sont pas nécessairement celles exprimées par l'élèves. La personnalité humaine est complexe concerne au moins 5 niveaux (pancha maya): les considérations physiques, énergétiques, psychiques, celles de la personnalité et enfin celle du domaine spirituel. Tous ces aspects doivent être considérés dans la détermination d'une pratique appropriée. Il faudra bien entendu respecter le rythme d'évolution et l'intérêt de l'élèves (tasya bhumishu vinyogah - YS III.6). Les outils choisis doivent contribuer à réduire la souffrance et améliorer la situation de l'élève (heyam duhkham anagatam - YS II.16). La souffrance naît d'une de ces cinq couches mais la solution peut se trouver dans un autre plan. On soigne parfois le physique par le psychique et le mental par le spirituel.

La pratique personnelle suggérée respecte la disponibilité de l'élève et le moment de la journée le plus opportun. Certaines pratiques de yoga ne comprennent que peu de postures. Parfois l'outil principal surtout en cas de thérapie, ne passe pas asana mais plutôt le pranayama ou la méditation. Le chant, la lecture, la réflexion, la discussion avec quelqu'un de confiance sont fréquemment suggérés. Il est préférable de s'entendre avec l'élève sur un programme initial d'au moins trois rencontres qui ont lieu idéalement au jour 1 – 7 – 14 ou 21, et ensuite selon la disponibilité et les besoins de l'élève. Un dossier personnel comprenant la fiche technique remplie par l'élève et le suivi de l'évolution de la situation est gardé confidentiel. Ce mécanisme assure une relation de confiance professionnelle. L'éthique a sa place dans tous les aspects de cette relation.

La personnalité de chaque individu compte avant tout pour déterminer la pratique la plus appropriée. L'écoute franche, sans jugement est d'une grande valeur pour l'élève. Seulement dans ces conditions, l'élève sera en mesure de dévoiler les secrets de son état profond et à ce moment l'enseignant peut agir comme aidant individuel efficace.

__________________________

Daniel Pineault est enseignant et co-fondateur du YogaCentre à St-Hyacinthe. Il donne des ateliers spécialisés, est formateur certifié par le Krishnamacharya Healing & Yoga Foundation (KHYF) en Inde et membre de la Fédération Francophone de Yoga. Daniel perfectionne son approche dans la consultation individuelle. www.leyogacentre.com

 

Formation pédagogique Ateliers de développement personnel en yoga
Le Yoga Centre - Articles

Le Yoga Centre
Tradition | Isabelle | Daniel | Professeurs | Élèves | Partenaires | Éthique | Corporatif
Cours | Consultations | Formations | Ateliers | Tarifs | Inscriptions
Calendrier | Boutique | Photos | Articles | Liens

Conception de site Internet par Soda